Pages Navigation Menu

Filosofía y Metapolítica

Ontologie du secret, PUF, Paris, 2012. – Pierre Boutang

Posted by on Sep 16, 2013 in Français | Comentarios desactivados en Ontologie du secret, PUF, Paris, 2012. – Pierre Boutang

L’ouvrage « Je décris et termine ici une longue enquête, conduite inégalement, mais jamais délaissée depuis le seuil de l’âge d’homme : sur l’être tel qu’il se cache et se montre dans le secret. […] La diversité des secrets, leur contour matériel, ni l’intention de leur forme, ne se trouvent hors de notre souci leur parcours — tantôt tenace, tantôt distrait, car il n’est pas sûr qu’ils se livrent ou se prêtent mieux à la réflexion la plus intense et la plus avare — fut la règle même du voyage, imposant son rythme. Mais pour ces secrets, en leur dénombrement empirique et leur description à loisir, il existe une littérature, une psychologie, et le chantier reste ouvert […] anticipant avec superbe sur tous les résultats, ce projet avait été nommé — il y a trente-trois ans — et accepté par mon...

Read More

Le castillan comme catégorie métapolitique(*). – Alberto Buela

Posted by on Ago 30, 2013 in Français | Comentarios desactivados en Le castillan comme catégorie métapolitique(*). – Alberto Buela

Le castillan, incorrectement appelé espagnol Il y a quelques années, en guise d’adieu à l’année 2008, le journaliste socialiste de El Paìs, journal espagnol en édition argentine, a publié un article de 2 pages au milieu du journal signé par Tereixa Contenla intitulé « l’espagnol, une fissure orpheline de prestige » où sont déversés un chapelet de mensonges qui énerverait les plus calmes. Cet article confirme le titre du dernier livre du penseur espagnol Fernando Sánchez Dragó « si quelqu’un parle mal de l’Espagne …alors c’est un espagnol » qui vient à son tour d’un vieux verset de Joaquin Bartrina qui dit ceci: « A écouter parler un homme il est facile de deviner où il vit le jour; s’il encense l’Angleterre, il est anglais, s’il parle mal de la Prusse, c’est un français et s’il parle mal de l’Espagne, c’est un espagnol. » En...

Read More

L’op­pres­sion de l’homme li­bé­ré. – Tho­mas Mol­nar

Posted by on Ago 21, 2013 in Français | Comentarios desactivados en L’op­pres­sion de l’homme li­bé­ré. – Tho­mas Mol­nar

Le pro­grès amène ainsi l’homme à de nou­velles contra­dic­tions et à la prise de conscience que son au­to­no­mie, une fois ache­vée, est de nou­veau à la re­cherche de l’hé­té­ro­no­mie. Et alors il est piégé. Non seule­ment par son or­gueil qui ne se ré­sout pas à ex­té­rio­ri­ser sa thèse ; mais aussi par l’abo­li­tion des struc­tures ex­ternes et par leur rem­pla­ce­ment par une culpa­bi­li­té in­terne, qui étran­ge­ment, in­ten­si­fie le mé­rite de l’in­di­vi­du. Le prin­cipe de l’au­to­no­mie de l’homme, cet idéal qu’on a pour­sui­vi des siècles du­rant, se trouve être un far­deau. L’his­toire et la pen­sée mo­dernes ont été fa­çon­nées par l’at­tente de l’in­dé­pen­dance pro­gres­si­ve­ment réa­li­sée dans tous les do­maines. In­dé­pen­dance de tout contrôle cos­mique ou divin, in­dé­pen­dance de toute di­rec­tion mo­rale as­su­rée par des ins­ti­tu­tions et en fin de compte, in­dé­pen­dance de toute struc­ture ou mo­dèle de pen­sée. La rai­son,...

Read More

Amérique hispanique : la longue marche vers l’unité (1833-2013)

Posted by on Jul 15, 2013 in Français | Comentarios desactivados en Amérique hispanique : la longue marche vers l’unité (1833-2013)

Amérique hispanique : la longue marche vers l’unité (1833-2013) Un entretien d’Arnaud Imatz avec Alberto Buela Né en 1946, à Buenos Aires, Alberto Buela est un philosophe argentin qui s’est spécialisé dans l’anthropologie et la géopolitique. Sous la dictature militaire, en 1981, il a été chargé par la Centrale syndicale CGT (alors clandestine) d’effectuer une mission de représentation auprès de l’OIT, à Genève. Il a ensuite vécu à Paris où il a soutenu une thèse de doctorat à l’université de la Sorbonne sur Le fondement métaphysique de l’éthique chez Aristote (1983). De retour en Argentine, il a enseigné la philosophie dans plusieurs Universités dont l’Université Technologique Nationale de Buenos Aires. Depuis 1990, ses travaux portent avant tout sur la « pensée américaine ». Il a publié notamment : El sentido de América (1990),Pensadores Nacionales Iberoamericanos (1992), Ensayos iberoamericanos (1994), Hispanoamérica contra Occidente(1996), Metapolítica y filosofía (2002), Teoría del disenso (2004) et,...

Read More

Entretien avec le Pr Alberto Buela sur l’accord franco-brésilien pour les sous-marins d’attaque.

Posted by on Jul 15, 2013 in Français | Comentarios desactivados en Entretien avec le Pr Alberto Buela sur l’accord franco-brésilien pour les sous-marins d’attaque.

[Exclusif] Entretien avec le Pr Alberto Buela sur l’accord franco-brésilien pour les sous-marins d’attaque Buenos Aires (NOVOpress) – L’accord de coopération franco-brésilien pour la construction de sous-marins d’attaque est passé largement inaperçu et peu de commentateurs en ont pris la juste mesure. Nous avons interrogé le professeur Alberto Buela, un des rares spécialistes argentins de géopolitique, pour qu’il mette en perspective les ambitions navales du Brésil. Novopress : vous êtes un spécialiste reconnu de la géopolitique et de la géostratégie du continent américain. Comment analysez-vous les ambitions maritimes du Brésil, mises en lumière par le récent accord franco-brésilien sur la construction de sous-marins d’attaque ? Alberto Buela : Depuis toujours le Brésil ambitionne de se bâtir une sphère d’influence dans l’Atlantique sud, notamment en se constituant un corridor maritime entre ses côtes et l’Afrique occidentale, plus particulièrement (mais pas...

Read More

Culture médiatique. – Alberto Buela

Posted by on Jul 15, 2013 in Français | Comentarios desactivados en Culture médiatique. – Alberto Buela

(Archives de Synergies Européennes – 1995) Culture médiatique A en croire l’intuition du philosophe danois —sans doute le plus grand d’entre eux, Søren Kierkegaard (1813-1855), pasteur protestant contre sa religion, le protestantisme, père de la philosophie existentia­liste—, la culture médiatique trouverait sa source en Luther: «Oh, Luther, combien énorme est ta respon­sabilité! Car plus j’y songe, plus j’entrevois que si tu as entrepris d’abattre le Pape… c’est pour introniser le Public. Tu as enseigné aux hommes à vaincre par la force du nombre» (Journal intime, 1854).   Un des ingrédients de la culture médiatique est le public comme masse de consommateurs. Les peuples deviennent des marchés solvables. Et, à coup sûr, la valeur d’un programme télévisuel est proportion­nelle aux indices d’écoute. Nous entendons par “culture médiatique” l’ensemble des manifestations émises par les mass media qui tendent à fondre en...

Read More